Synopsis Kaleos

Par A. David   BDStudio.

SYNOPSIS DU TOME 1

Résumé

An 2121, la civilisation terrestre est très développée technologiquement, polluée et ultralibérale. 3 hommes épris de justice, créent sur Kaleos, une planète éloignée de la Terre, un idéal de justice sociale où seront appliqués les préceptes du philosophe du XX°siècle, John Rawls. Pour cela ils estiment que le monde doit débuter sur des bases sans avantage pour l’une ou l’autre des catégories sociales.

Dans ce but, ils recrutent quelques milliers de terriens pour qu’ils colonisent une planète terraformée. Ils nomment « sénateurs » 400 juristes d’entre eux, pour voter la constitution de Kaleos. Les sénateurs sont ensuite plongés en hibernation programmée pour être réveillés 6 mois plus tard, le temps d’être oubliés du public et d’être « réintégrés », simples citoyens sans souvenir de leur passé, au hasard des catégories sociales. Kaleos est alors dirigée par 400 nouveaux sénateurs.

Les Créateurs ont doté leur monde d’une sécurité pour mettre fin au système s’il venait à être perverti : les premiers sénateurs portent une pastille noire, élément clé du système de données de Kaléos, située sous l’aisselle, pastille qu’ils transmettent de manière inconsciente aux nouveaux dirigeants à leur mort naturelle. La mort des porteurs de pastille permettrait la réinitialisation de la structure dirigeante de Kaleos, le vote d’une nouvelle constitution et une redistribution des pouvoirs. Les créateurs n’en ont informé qu’une personne, « la Mémoire ». La mémoire ne sait cependant pas que la « charge » de sénateur passe aux nouveaux dirigeants.

20 ans plus tard, Kaleos est devenue aussi libérale et injuste que la terre, et est dirigée par un « conseil » de 10 « dictateurs ». Les rares actions des mouvements de résistance n’ont que peu d’impact et les rébellions sont rapidement muselées. Gustavsson, un ex-sénateur « ressuscité » dans la peau d’un généticien aimerait voir la fin de ce régime d’inégalités mais sa situation matérielle confortable le retient dans la masse. Bellini, l’un des colons originels qui se rappelle de la « naissance de Kaleos », va le pousser à agir. 

Tous deux partent alors à la recherche de la « Mémoire» de Kaleos : l’orateur de l’assemblée qui a voté la constitution, devenu ermite. Unique sénateur qui n’a pas été plongé en hibernation, il est celui qui connaît l’histoire de la planète. Il leur apprendra le secret du contrôle du système, de son redémarrage et la manière de reconnaître les anciens sénateurs. 

Bellini et Gustavsson chercheront à joindre la rébellion pour s’employer à tuer les ex-sénateurs. Dans cette mission, ils seront poursuivis par les différentes milices de Kaleos, seront aidés par des inconnus, trahis par d’autres. 

Le généticien réalise qu’il est lui-même un ex-sénateur mais en garde le secret. Il prend alors conscience que pour accomplir La Mission il devra tuer « la Mémoire » et se suicider ; son sentiment d’oppression augmente à mesure qu’il progresse dans l’interruption de la transmission de charge des ex-sénateurs.

Après avoir tué tous les ex sénateurs vivants, le système ne redémarre pas. Les protagonistes vont découvrir qu’il faut tuer les membres du « conseil ». Tache bien plus compliquée à cause de leur accessibilité plus difficile (ils ne sont pas dans la population « normale »).